Un maçon chanceux

 

 

Tombe de Childéric

Le roi Franc Childéric, père de Clovis, meurt en 481. Sa tombe a été retrouvée par hasard en 1653 : un maçon a éventré en creusant une fondation une bourse contenant une centaine de sous d'or et a dégagé successivement des lambeaux de soie, des fils d'or, des armes, des bijoux puis le corps d'un homme identifié comme étant celui de Childéric.

Les objets qui s’y trouvaient, après avoir été offerts à Louis XIV, ont été volés à la Bibliothèque Nationale en 1831. Un relevé précis de ces derniers avait heureusement été effectué :
  • les vêtements (manteau brodé d'abeilles d'or et cuirasse) étaient ceux d’un général romain et portaient les insignes des hauts fonctionnaires impériaux,
  • l’anneau sigillaire qui servait à authentifier les actes prouve son pouvoir royal,
  • les armes richement décorées (or et pierres précieuses) montrent qu’il voulait rivaliser avec les rois Wisigoths,
  • des pendentifs et les 3 fosses remplies de chevaux attestent ses croyances païennes.

On remarquera qu'il n'est pas fait mention d'une couronne : ce n'est en effet que plus tard que celle-ci ceindra le front des rois.

bague2.gif (15618 octets)

childeric.gif (4431 octets)

abeille.gif (765 octets)

Des petites appliques d'or cloisonnées en forme d'abeilles ont été trouvées dans sa tombe et provenaient de son manteau de sacre : celles-ci ne seraient pas sans rapport avec les abeilles brodées sur le manteau du sacre de Napoléon 1er !

La tombe atteste donc le cumul de 2 cultures : les bijoux francs revendiquent sa royauté barbare tandis que les insignes romains marquent son appartenance à la hiérarchie romaine.

Les tombes sont d'ailleurs au niveau de l'archéologie la principale source d'information concernant cette époque du Moyen Age.