L'origine du doigt d'honneur

 

L'origine du doigt d'honneur

Pendant la guerre de 100 ans (1337-1453), soldats Anglais et Français se faisaient face sur le champ de bataille avant les combats, s'insultant et tentant d'humilier l'adversaire.

Parmi eux, les archers Anglais raillaient leur homologues Français en leur montrant les deux doigts qui servaient à tirer à l'arc (l'index et le majeur).
En effet, quand les Anglais capturaient un archer Français, ils ne le relachaient pas avant de lui avoir amputé ces deux précieux doigts.
Ainsi par ce geste, les archers Anglais humiliaient leurs ennemis, en leur montrant que eux, ils avaient tout leur doigts pour tirer et qu'ils allaient les battre.

Ce doigt d'honneur à deux doigts est resté tel quel en Grande-Bretagne, alors que le majeur suffit aujourd'hui en France.

  
Un archer anglais, 
le meilleur de son époque