Amaury, seigneur de Séverac

Amaury, seigneur de Séverac (mort en 1427, au château de Gages):

Séverac

Seigneur de Beaucaire, de Chaudes-Aigues, sénéchal de Quercy, fils d'Alzias et de Marguerite de Campendu, époux (1393) de Souveraine de Solages.
D'abord sous la tutelle de son oncle Amaury, archidiacre d'Albi (était destiné à l'état ecclesiastique).
1382: en Flandres sous Armagnac (probablement présent à la bataille de Roozebeke).
1383 ?: prend le château de La Garde.
1386-1387: combat les Anglais en Rouergue.
1389: suit le comte d'Armagnac en Aragon, et y est pris et soumis à rançon.
1390: fait un pélerinage en Terre Sainte.
1391-1395: en Lombardie avec le comte d'Armagnac, qui y trouvera la mort (celui-ci vient porter secours à Jean Galéas Visconti). Reste en Italie quelques 
                    années, et lors de son retour en France, il bat et prend Louis de Valentinois, qui lui barrait la route.
1402: fait la conquête du comté de Pardiac.
1405: fait campagne avec Armagnac en Guyenne.
1410: le duc de Berry le fait sénéchal de Rouergue et de Quercy; a la garde des terres du comte d'Armagnac pendant son absence.
1412: essaie vainement de prendre Moncuq.
1414: fait campagne dans le comté de Foix.
1415: est peut-être à la bataille d'Azincourt.
1416: combat avec Armagnac en Normandie; est institué héritier de la maison de Séverac par son cousin Guy VII (octobre).
1419: qualifié de conseiller et chambellan du régent (janvier).
1421: fait les comtes d'Armagnac ses héritiers (avril).
1423: maréchal de France (février), cité comme tel dans un acte du 24/04/1423; arrête les Bourguignons à Cosne; est à la bataille de Cravant.
1424: négocie le mariage de Bernard d'Armagnac et d'Eléonore de Bourbon; reçoit la chatellenie de Cessenon et de Pérignan (mai).
1425: reçoit 8000 livres pour rassembler des soldats.
1426: reçoit 16000 écus sur les recettes du Rouergue (mars); donne ses terres aux Armagnacs (mai); est lieutenant-général en Mâconnais, Lyonnais, Charollais.
1427: le comte de Pardiac l'emprisonne, le fait étrangler et le fait pendre à une fenêtre.