tannerie française

Difficultés de l'ancestrale
tannerie française
 

Lorsque les tanneurs obtiennent leurs premiers statuts au XIVe siècle, confection et commerce du cuir constituent une activité florissante, bientôt mise à mal par la fraude que les amendes et la destruction des marchandises jugées « insuffisantes » n'enrayent pas. Bientôt, des contrôleurs sont institués, une régie des cuirs est créée mais corrompue...

L'industrie du cuir est une des plus anciennes, les Chinois attribuant à Tchin-Fang ou au fondateur de la dynastie des Chang (1766 av. J.-C.) la découverte du tannage. Au IXe siècle av. J.-C., Homère nous dépeint les héros se couvrant de peaux de bêtes, et mentionne son usage dans la confection de boucliers, casques, courroies, outres. Hérodote (Ve siècle avant J.-C.) nous apprend...

 

 

 

L'incontournable Halle aux cuirs

 

On doit la première Halle aux cuirs à saint Louis, qui l'institua à Paris dans le quartier des Innocents, rue de la Lingerie. Bien que lieu d'exposition obligatoire avant la mise en vente, cette halle indispensable à la répression des abus était abandonnée au moins depuis le XVe siècle, de même que la halle aux draps dite de Malines.