les maisons closes

Quand le roi saint Louis ouvre les maisons closes

Si le règne de Charlemagne assiste à la mise en place de la répression absolue en matière de prostitution, tant pour les prostituées que pour ceux commerçant avec elles, l'avènement du roi saint Louis marque, paradoxalement, le début de trois siècles de tolérance.

Après avoir vainement tenté de l'éradiquer, ce monarque, célèbre par ses institutions, sa sagesse et sa piété, vit en la prostitution un fléau nécessaire pour prévenir de plus grands désordres sociaux. Saint Louis fut ainsi le premier à allouer aux prostituées des endroits leur permettant d'exercer. Une politique appliquée avec succès par les rois de France jusqu'au XVe siècle, la syphilis venant alors semer le trouble...

La prostitution publique, source intarissable de désordres, de délits et de crimes, a été chez tous les peuples un des principaux objets de l'attention du gouvernement. Sous des formes qui varient suivant les climats et les mœurs nationales, elle reste inhérente aux grandes populations...

 

 

 

Filles de joie d'Avignon

 

Une maison de débauche encadrée et surveillée par une abbesse. En 1347, Jeanne Ire, reine de Naples, comtesse de Provence, ordonna à toutes les prostituées d'Avignon de porter une aiguillette, ainsi que le montre cette réglementation...