Essor de l'industrie verrière

Essor de l'industrie verrière
Connue des Égyptiens, la fabrication du verre doit son introduction en Gaule à la conquête romaine, mais reste l'apanage des Byzantins jusqu'au XIIIe siècle. Si Philippe le Bel élève la verrerie au rang d'industrie, l'écrasante suprématie des produits vénitiens et la soif de privilèges de nos gentilshommes verriers font ombrage à la réputation du verre français.

On attribua longtemps aux Phéniciens la découverte du verre. Des marchands de natron d'Égypte (carbonate de soude) relâchant sur le littoral du fleuve Belus auraient, par hasard, fabriqué pour la première fois un véritable verre en faisant cuire leurs aliments sur le sable du rivage, se servant de deux blocs de natron pour supporter leur marmite. L'action de la chaleur, déterminant la combinaison de la silice du sable avec la soude du natron, aurait produit une substance vitreuse transparente et fusible, le verre...