Couvreurs et plombiers s'affranchissent des charpentiers

 

Couvreurs et plombiers
s'affranchissent des charpentiers
 

En tuiles, plomb ou bardeaux, les couvertures nécessitent précocement le savoir-faire de couvreurs et de plombiers. Coutumiers de la journée de douze heures, les premiers sont placés en 1260 sous l'autorité du charpentier royal, les seconds ne recevant pas leurs statuts avant 1548 : tous exercent un métier à risque, impliquant une réglementation sévère.

Si pendant l'occupation romaine en Gaule on employa l'ardoise pour couvrir les maisons, épaisse et percée de deux trous pour la fixer au moyen de clous, la tuile en terre cuite fut employée de bonne heure à cet usage. Viollet-le-Duc en signale l'existence chez les Asiatiques, avant l'époque de la civilisation grecque.

   

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×