Foire du Lendit en plaine Saint-Denis

 

 

Foire du Lendit en plaine Saint-Denis

Fête religieuse instituée au XIe siècle à la demande des moines de Saint-Denis, le Lendit devient une foire où se côtoient joyeusement et bruyamment vers la mi-juin marchands, écoliers et bourgeois. Alimentant l'Université en parchemins, elle s'ouvre par une bénédiction et de solennels défilés, mais est aussi le théâtre de débordements qui précipitent sa chute.

On attribua au Lendit les origines les plus bizarres. Suivant les uns, son nom signifiait « annus dictus », c'est-à-dire la fin de l'année scolaire ; d'autres ont voulu la rattacher à la fête de Saint-Landry, évêque de Paris, qui a lieu le 10 juin. En réalité, le nom vient de la coutume d'annoncer, indicere en latin, l'institution d'une fête religieuse. On trouve l'expression « indicere indictum fieri » dans les chartes de l'époque...