premier pape non-italien

Il est le premier pape non-italien depuis le début du 16ème siècle, et l'élection de l'évêque de Cracovie, Karol Wojtyla, au rang de Pontifex Maximus ne fût pas seulement un point tournant dans l'histoire du Vatican, mais aussi une action politique dans les tourments de la Guerre froide. Son attitude audacieuse et déterminée partout dans le monde a créé une aura "d'omniprésence".

Il incarne le pape populaire qui ne connaît pas la peur du contact humain, contrairement à ses prédécesseurs. L'assurance de l'Eglise catholique s'est en général intensifiée au travers de ses nombreux voyages pastoraux. Aucun autre autre pape avant lui n'a été capable de mobiliser les populations comme le pape Jean-Paul II. La nomination d'évêques du Tiers monde au Collège des cardinaux est une concrétisation de son souci pour un équilibre entre pauvres et riches.