ou l'impunité zéro pour les magistrats

 

 

Justice sous Philippe V
ou l'impunité zéro pour les magistrats

Avec l'avènement de Philippe le Long, en 1316, la justice redouble de cruauté dans les supplices infligés aux criminels condamnés parfois à tort et hâtivement. S'il n'est pas rare de voir certains succomber durant la torture qu'ils subissent, le manque de probité des tribunaux semble dans le même temps assurer une totale impunité aux officiers royaux ou magistrats à l'origine de ces dysfonctionnements...