Un Templier aux « Enfants Rouges » ?

Un Templier aux « Enfants Rouges » ?

Au début du 20ème siècle, on creusa le tunnel du Métro en direction du « marché des Enfants Rouges ». C’est à cette occasion (ou, selon les sources, lors de la construction de nouveaux égouts) que l’on découvrit la tombe d’un templier. Il est dit que quelques lambeaux de sa robe blanche, marquée d’une croix rouge sur l’épaule, adhéraient encore à ses ossements. L’agrafe qui ornait sa chlamyde fit supposer qu’il s’agissait des restes d’un commandeur de l’ordre du Temple. Peut-être s’agit-il même du cadavre de Tehan le Turc. Toutefois, celui-ci aurait été exhumé et brûlé sous le règne de Philippe le Bel. Le mystère du templier des « Enfants Rouges » reste donc entier. On sait toutefois que le terrain de ce quartier dit « du Marais » ou des « Enfants Rouges » (8.940 habitants) dépendait autrefois de l’enclos du Temple.

Eric TIMMERMANS.

Sources : « Connaissance du Vieux Paris » (p. 148), J. Hillairet, Editions Princesse, 1951-1953-1954 / « Enigmes, Légendes et Mystères du Vieux Paris » (p.53), Patrick Hemmler, Editions Jean-Paul Gisserot, 2006 / « Guide de Paris mystérieux » (p.117), Les guides noirs, Editions Tchou princesse, 1978.