Histoire des armes de Coucy

 

Histoire des armes de Coucy
 

L'histoire attribue la création des armes de Coucy à Enguerrand de Boves.

Celui-ci avait reçu de sa mère Ade de Marle, un précieux manteau de velours doublé de vair. Cette fourrure précieuse et très prisée était obtenue avec la peau d'un écureuil appelé: petit gris. Son pelage est d'un gris bleuté sur le dos et blanc sur le ventre. En assemblant des dos et des ventres alternativement, on obtient le motif héraldique désigné comme 'Vair'.
Enguerrand, juste avant de s'installer définitivement dans l'oppidum de la colline de Coucy, avait décidé de répondre à l'appel du pape Urbain II. Il parti donc en croisade, en compagnie d'une forte troupe de soldats.
En cours de campagne, les hommes dormaient en armes, roulés dans leurs manteaux. Attaqués de nuit, Enguerrand n'avait pas eu le temps de déployer sa bannière pour rassembler ses hommes dans le noir. Il a donc déchiré son manteau en six morceaux et les a brandis en haut d'une pique. Ses hommes, connaissant bien ce vêtement, se sont rassemblés autour de leur chef qui a pu ainsi organiser la défense.
En souvenir du manteau qui a permis cette victoire, Enguerrand a décidé que les armes de son nouveau fief de Coucy seraient: Fascées de vair et de gueules de six pièces.